Totalement sous contrôle : le prisonnier pour toujours

JUSTICE: Vingt ans plus tard, le premier détenu de grande valeur de Guantánamo Bay n'a toujours jamais été inculpé d'un crime ni autorisé à contester sa détention.

(Traduit de Anglais par Google Gtranslate)

Le prisonnier pour toujours est le dernier exposé exaspérant et insensé d'Alex Gibney sur les méfaits du gouvernement américain, et pourtant c'est aussi une revisite du territoire que le documentariste prolifique a parcouru il y a longtemps. (Comme d'autres cinéastes tout aussi prolifiques, notamment Errol Morris avec 2008's Procédure d'opération standard.) De retour dans son Oscar de 2007 Taxi à la Dark Side, Gibney a exploré le cas de Dilawar ; un innocent cultivateur de cacahuètes afghan devenu chauffeur de taxi torturé à mort au centre de détention de Bagram il y a près de deux décennies. Maintenant, le directeur a décidé de porter son objectif d'enquête sur un personnage et un cas encore plus problématiques – celui d'Abu Zubaydah, le premier « détenu de grande valeur » soumis au programme de « techniques d'interrogatoire améliorées » de la CIA (alias EIT, alias torture) . Près de deux décennies plus tard, le terroriste dont le vrai nom est Zayn al-Abidin Muhammad Husayn reste en détention et dans les limbes perpétuels à Gitmo – le résultat, comme le dit une tête parlante. Le prisonnier pour toujours, non de « ce qu'il nous a fait » mais de « ce que nous lui avons fait ».

Le Prisonnier éternel, un film d'Alex Gibney
Le Prisonnier éternel, un film d'Alex Gibney

Aucun frais

Pour Husayn, une sorte de facilitateur djihadiste et entrepreneur de camp d'entraînement (qui n'a probablement jamais cultivé de cacahuètes mais n'était pas non plus exactement un membre d'Al-Qaïda) n'a jamais été accusé d'un crime. Il n'a jamais non plus été autorisé à contester sa détention. Il est simplement éternellement coincé en dehors des limites de la loi américaine dans Guantanamo. . .

Cher lecteur. Pour continuer à lire, veuillez créer votre compte gratuit avec votre email,
or connexion si vous êtes déjà inscrit. (cliquez sur mot de passe oublié, si ce n'est dans un e-mail de notre part).
A abonnement est à seulement 9€

CHER LECTEUR.
Qu'en est-il un abonnement, pour un accès complet et 2 à 3 exemplaires imprimés dans votre courrier par an ?
(Modern Times Review est une organisation à but non lucratif, et apprécie vraiment un tel soutien de nos lecteurs.) 

Lauren Wissot
Critique de cinéma et journaliste, réalisateur et programmeur basé aux États-Unis.
La FID annonce tous les participants à la plateforme East Doc 2022La 11e édition de la plateforme East Doc aura lieu à Prague du 26 mars au 1er avril 2022....
Doclisboa annonce une rétrospective centrée sur le colonialisme pour le festival 2022La première rétrospective de #Doclisboa 2022, (6 - 16 octobre) aura pour thème « La question coloniale »....
Thessaloniki Documentary Festival les annonce 2022 comme «Post Reality»Le 24e Festival du documentaire de Thessalonique, du 10 au 20 mars 2022, explore la post-réalité que nous vivons actuellement, à travers une sélection...
DETTE: Emploi bancaire (réal: Dan Edelstyn, …)Un câlin comique brillant mais sérieux avec tout le style et le panache de Braquage à l'italienne – et le cœur et l'âme du meilleur de l'activisme social britannique.
LA MAIN D'OEUVRE: Tout compris (réal : Volkan Üce)Un nouveau monde de bikinis colorés et d'exigences intenses s'ouvre à deux jeunes hommes timides travaillant dans un hôtel tout compris sur la Riviera turque.
IDENTITÉ: Travesti Odyssée (réal : Nicolas Videla)Entrelacés avec des jours de protestations, les derniers jours du Cabaret Travesía Travesti radical chilien montrent à quel point il est important que la communauté trans se lève pour raconter ses propres histoires.
BEYROUTH: Beyrouth : il du cyclone (réal : Mai Masri)Quatre femmes progressistes documentent les soulèvements de Beyrouth en 2019, jusqu'à ce que Covid-19 frappe.
JUSTICE: Le prisonnier pour toujours (réalisateur: Alex Gibney)Vingt ans plus tard, le premier détenu de grande valeur de Guantánamo Bay n'a toujours jamais été inculpé d'un crime ni autorisé à contester sa détention.
SYRIE: Notre mémoire nous appartient (réal : Rami Farah)Comment survit-on en temps de guerre ? En oubliant, ou en se souvenant...?
- Publicité -

Vous pourriez aussi aimerS'INSCRIT
Recommandé pour vous

X