[wd_asp id = 15] [gtranslate]
Plus

    «Nous avons remarqué assez tôt que les films de cette année seraient un défi à thématiser»

    PANORAMA NORDISK : Les programmatrices de documentaires Cecilia Lidin et Hawa Sanneh sur la 32e édition du festival.

    (Traduit de anglais par Google Gtranslate)

    Le 32nd Panorama Nordisk démarre le 16 septembre et se termine le 21 septembre en Malmö, Suède.

    Festival du film à part entière, événement de l'industrie et point de rencontre pour les cinéastes, les distributeurs, les financiers et le public, Nordisk Panorama existe depuis 1990, devenant un lieu de rencontre à grande échelle pour la communauté nordique professionnelle du court métrage et du documentaire.

    Modern Times Review s'est entretenu avec les programmeurs de documentaires de Nordisk Panorama Cécilia Lidin et Hawa Sanneh sur les défis, les tendances et l'expérience actuelle de Nordisk Panorama.

    «Cette année, nous pensons que les gens ont osé explorer davantage, à la fois dans leur histoire mais aussi dans leur environnement.»

    Le festival de cette année met fortement l'accent sur climat actions et la durabilité, en particulier à travers l'offre documentaire. Pouvez-vous expliquer pourquoi vous avez décidé de faire de ce sujet un point central du festival 2021 ?
    La question climatique est certainement l'un des sujets majeurs que nous soulignons dans la gamme de cette année. C'est une question qui est constamment d'actualité et qui prend de plus en plus de place dans l'espace public. Cette année, nous avons travaillé activement pour créer un espace pour ce sujet, mais il était important que nous permettions à d'autres sujets de coexister également. D'autres sujets abordés dans le festival de cette année sont l'amitié, la féminité, l'identité et migration. Je dirais donc que l'accent de cette année n'est pas autour d'un sujet spécifique, c'est plus large que cela.

    Mis à part le climat, quels types de thèmes avez-vous remarqué dans les soumissions cette année ? Comment ces thèmes se sont-ils traduits dans la programmation finale ?
    Nous avons remarqué assez tôt que les films de cette année seraient un défi à thématiser. Cette année, nous pensons que les gens ont osé explorer davantage, à la fois dans leur histoire mais aussi dans leur environnement. Nous pensons que la pandémie a aidé les gens à creuser où ils en sont de différentes manières créatives.

    - Publicité -

    D'après ce que je comprends, vous êtes également impliqué dans le focus sur les jeux indépendants et les séminaires du festival de cette année. Pouvez-vous nous expliquer un peu la forme que cela prendra ? Comment définissez-vous les jeux présentés comme relevant du genre « documentaire » car ce sont des univers fictifs construits autour de problèmes réels ? Beaucoup voient les jeux vidéo comme une industrie très commerciale (et lucrative), où ces jeux présents entrent-ils dans cette conversation ? Quel est le public/marché cible pour eux ?
    L'idée de se concentrer sur les jeux lors d'un séminaire pendant Nordisk Panorama vient d'un lieu de curiosité et d'inspiration. Parce que de nombreux jeux développés dans la région nordique – souvent réalisés avec le soutien de l'art public, sont très éloignés de ce que nous considérons peut-être comme des jeux développés par des intérêts commerciaux. Les jeux que nous présenterons représentent un développement artistique dans la narration visuelle, qui, nous sommes convaincus, sera intéressant pour tous les conteurs - à la fois dans la fiction et le documentaire. comme nous faisons!

    Avez-vous un film documentaire, un cinéaste et/ou une filmographie phare qui a fait partie intégrante de votre intérêt pour le genre ?
    Je pense que tous les films représentent d'une manière ou d'une autre le format documentaire dans sa forme la plus pure. Il y a cette rapidité, cet enjouement, cette hauteur artistique et cette honnêteté qui créent ensemble une vitrine nordique de notre présent.

    Nordic Panorama consiste à présenter un éventail de ce qui se passe dans les pays nordiques en ce moment.

    Enfin, chacun d'entre vous peut-il discuter de son approche de la programmation ? Quels types de « critères » recherchez-vous ?
    Nordic Panorama consiste à présenter un éventail de ce qui se passe dans les pays nordiques en ce moment. Nous voulons créer une gamme de contenus, de sujets, de formats mais aussi jeter un œil à qui sont les créateurs. Quel est leur âge/sexe/ethnicité ? En ce sens, nous avons tous les deux eu la même approche du processus de sélection - et la force d'être deux est bien sûr la discussion que nous avons eue qui nous a obligés à réfléchir profondément et à nuancer les choix que nous avons finis par faire.

    Merci pour la lecture. Vous avez maintenant lu 11138 critiques et articles (en plus des nouvelles de l'industrie), nous pourrions donc vous demander d'envisager une abonnement? Pour 9 euros, vous nous soutiendrez, aurez accès à tous nos magazines imprimés en ligne et futurs - et obtenez votre propre page de profil (réalisateur, producteur, festival…) aux articles connectés. N'oubliez pas que vous pouvez nous suivre sur Facebook ou avec notre Newsletter.

    Steve Rickinson
    Responsable des communications chez Modern Times Review.

    Nouvelles de l'industrie

    Nordisk Panorama accueille les docteurs polonais en tant que délégation de pays invitéPour la deuxième fois depuis 1994, la #Pologne a été accueillie au Nordisk Panorama Forum. La délégation #Polish Docs#...
    Un documentariste roumain grièvement battu pour couvrir l'exploitation forestière illégaleLors du tournage d'un nouveau documentaire sur la #déforestation illégale en #Roumanie, la cinéaste et journaliste #Mihai Dragolea#, la militante écologiste #Tiberiu Bosutar#,...
    Porto/Post/Doc propose « Des idées pour reporter la fin du monde » comme thème central du festival 2021La huitième édition de Porto/Post/Doc se déroulera du 20 au 30 novembre Les 20 et 30 novembre dans un...
    ART: Tu ne peux pas montrer mon visage (réal : Knutte Wester)Rejetés par la société dans ses rues contrôlées par le gouvernement, les rappeurs anonymes recherchent les sons de Téhéran à la fois pour la production et l'inspiration.
    ISLAN: Seyran Ateş : sexe, révolution et islam (réal : Nefise Özkal Lorentzen)L'imam Seyran Ateş pense que l'islam a besoin d'une révolution sexuelle, entraînant des fatwas, des balles, des menaces de mort et une protection policière.
    9/11: EPICENTERS DE NYC 9/11/2021½ (réal : Spike Lee)Tissant les histoires, les souvenirs et les idées de ceux qui ont été les témoins oculaires des plus grands défis de New York, la série limitée de Spike Lee est une riche tapisserie de la ville de New York au 21e siècle.
    MÉMOIRE: 8:15 (réal : JR Heffelfinger)Mêlant enregistrements audio et vidéo, images d'archives et reconstitutions, un documentaire innovant donne un récit à la première personne de l'attentat d'Hiroshima.
    Mystique féminine : réécrire le récit féminin dans Terra Femme et SavaLe 20e #DokuFest de cette année a proposé plus de 200 films du monde entier dans ses 19 sections. Ces rubriques...
    CONFLIT: Babi Yar. Le contexte (réal : Sergueï Loznitsa)Reconstruire et visualiser le contexte historique de la tragédie de Babi Yar, où 33,771 XNUMX Juifs ont été massacrés pendant l'occupation allemande en Ukraine.
    X